création de site internet jcpinformatique.com - novembre 2014

lA VENTILLATION

une sortie de cheminee mal entretenue Ramoner votre cheminée est essentiel pour éviter le risque d'incendie. En effet, l'accumulation des dépôts présents dans le conduit peuvent être inflammables (calcin, mouton de suie). Le feu peut se déclencher soit par un brûleur mal réglé et dont les flammes viennent ramollir et enflammer le calcin, soit les escarbilles en ignition viennent enflammer les moutons de suie qui mettront le feu au calcin.
un enrouleur de l'entreprise niortplombier pour le ramonage des cheminées Le ramonage mécanique consiste à passer un hérisson métallique ou en nylon plusieurs fois sur toute la hauteur du conduit puis à enlever les suies et dépôts tombés en pied de conduit.
outil de ramonage utilisé par niortplombier chauffagiste Le règlement sanitaire départemental type (RSDT) stipule que les conduits de fumée utilisés pour l'évacuation des gaz de combustion doivent être maintenus constamment en bon état d'entretien et de fonctionnement, être ramonés périodiquement, être vérifiés (section, vacuité, continuité et ramonage) et faire l'objet d'un certificat d'étanchéité.
didiert sert à l intérieur d'une cheminée nettoyant par aspiration Le nettoyage du conduit de cheminée est également efficace pour réduire la pollution. En réduisant l'encrassement des conduits, par le biais de ramonages périodiques, on réduit par là-même les émissions polluantes.

Coordonnées

la vmc

schema 300x300 d'une maison représentant l'aération d'une salle de bain dessinée par Didier Sert plombier chauffagiste L’air intérieur peut être plus pollué que l’air extérieur. Cela peut entraîner des effets sur la santé selon le sexe, l’âge des personnes exposées, leur durée d’exposition ou encore le type de pollution. Certains polluants présents dans l’air intérieur sont suspectés par de nombreuses études scientifiques d’être allergènes, mutagènes, neurotoxiques, cancérigènes, reprotoxiques ou irritants
photo 300x300 décrivant une vmc 4 sorties utilisées par Niortplombier En théorie et en moyenne, on estime que l'air d'une maison ancienne se renouvelle en ½ heure, que celui d'une maison moderne non isolée se renouvelle en 1 heure, et que sans ventilation, l'air d'une maison bien isolée se renouvelle en 10 heures, mais ce n'est pas toujours le cas en réalité.
vmc plusieurs sorties de format 300x300 pixels posée par Niortplombier Dans les pays où ces problèmes ont été pris en compte, des normes de construction fixent un débit minimal, en général on estime que la moitié de l'air d'une pièce doit être renouvelé par heure. S'il n'y a pas de circulation d'air spontanée, il faut avoir recours à une ventilation mécanique contrôlée (VMC) ou une ventilation mécanique des bâtiments par insufflation (V.M.I).
photo de format 300x300 pixels representant une centrale de ventillation utilisée par l'entreprise Niortplombier La centralisation de l'entrée d'air d'une VMC double flux permet d'y adapter un puits provençal afin de réchauffer en hiver et, en été, de rafraîchir l'air entrant grâce à la géothermie. L'avantage est également de pouvoir filtrer l'air entrant plus aisément.
description par une photo de 300x300 pixels d'une vmc double flux que l'entreprise Niortplombier installe sur ses chantiers En hiver, la VMC double flux associée à un échangeur thermique dénommée VMC double flux thermodynamique, permet de récupérer une partie de l'énergie qui serait perdue par le renouvellement de l'air avec une VMC simple flux, cela représente pour une récupération de 60 % à 90 % environ de l'énergie de l'air chaud, pour environ 400 W de dépense, soit un petit convecteur de salle de bain
photo de 300x300 pixels décrivant une pompe à chaleur installée dans une maison près de Niort par l'entreprise Niortplombier En revanche, ce système est plus onéreux à l'installation, du fait de l'installation du double réseau de conduits (air frais insufflé et air vicié aspiré) ainsi que par le coût supérieur de l'extracteur avec échangeur de chaleur qui est statique ou composé d'un disque mobile. Il faut prévoir également le coût de l'isolation des gaines et le raccordement des caissons au réseau d'eaux usées (évacuation des condensats).